Actualité du mois

Trophée rose des sables - le récit : une aventure unique

Pour la deuxième fois, les marques Pliolite® et Hydro Pliolite® se sont associées à une grande cause humanitaire : contribuer à l'amélioration du sort des enfants des pays en voie de développement et faire respecter leur droit à l'éducation, en sponsorisant l'équipage 26 lors du trophée rose des sables.

Aujourd'hui, les deux co-équipières sont de retour et nous font partager leur aventure :

Le Trophée rose des sables est présenté comme un raid d'orientation à l'ancienne, sans GPS, avec boussole, et sans enjeu de vitesse. Un raid uniquement pour les femmes. Un raid pour amateur. Alors, amateurs, oui... de sensation forte !

L'équipage 26 a vécu une aventure unique. Et assez inattendue. Alea de la météo obligent, le nombre d'épreuves prévu a été diminué. Il a plu sur le Maroc en ce mois d'octobre comme jamais de mémoire de Touareg ! Résultat : les eaux ont monté, barrant les routes, remplissant les oueds.

Finalement, l'épreuve aura été plus sportive que prévu. L'avantage est que le passage des vingt six kilomètres de dunes à Merzouga a été moins calamiteux que d'habitude : mouillé, le sable est plus ferme !

Malgré cela, les embuches ont été multiples pour la soixantaine d'équipages inscrits : du sable, de la boue, des passages d'eau de plus en plus complexes, des rochers acérés. Casses, envasement et abandons ont été au rendez vous.

Mais pour notre équipage, rien de tout cela ! Ce rallye était notre premier et il a révélé de nouveaux talents que nous ne pensions pas avoir, Alice Goiez comme conductrice hors pair, déjouant tous les pièges (prévus ou non) et Agathe Remoué comme copilote. Résultat : nous avons tout franchi sans casse majeure et nous avons même atteint le jour de la seconde épreuve une huitième place au classement !

Mais l'adrénaline a été au rendez vous à chaque moment, et à son paroxysme lors de la dernière épreuve : le redoutable marathon de plus de 500 kilomètres, en parfaite autonomie !

C'est là que l'orientation a dérapé et que nous nous sommes perdues en plein désert de caillou, de sol peu portant, de sable, aux limites de la frontière algérienne.

Avoir fait quarante kilomètres de plus que le road book et être arrivées plus de cinq heures après le premier équipage nous a valu des pénalités qui nous ont fait plonger au classement. Nous finissons donc au milieu du peloton, à la 31 ème place du classement général. Mais nous n'y allions pas pour cela, nous y allions pour vivre une épreuve unique et cela a été le cas. La solidarité entre les équipages, la bonne humeur ont été au rendez vous à chaque moment, même dans les plus difficiles ! Pendant ces dix jours nous sommes passées de l'enthousiasme, à l'inquiétude, à la grosse frayeur, à l'euphorie, tout cela sans beaucoup de transition !

Le soutien des sponsors, de nos familles, de nos amis a été un des points forts de ce raid !

Merci donc, merci encore.

Alice Goiez et Agathe Remoué