Chantier du mois

Interview reportage de Mr Frédérik Maures – Directeur des centres de formation du GPPF (Groupement des professionnels de la peinture et de la finition)

GPPF Formation nous est présenté par Frédérik Maurès, directeur des centres de formation du GPPF.

Cet ensemble bénéficie désormais d'une infrastructure technique et d'un équipement logistique de tout premier plan qui lui permettent, au sein de filières de formation spécialisées, de répondre à l'ensemble des besoins de formation des entreprises de peinture, dans le cadre de l'apprentissage ou de la formation continue des salariés.

GPPF Formation regroupe un ensemble de structures de formation dédiées aux métiers de la peinture et de la finition ; pouvez vous nous en présenter les principaux aspects ?

F. Maures : GPPF Formation appartient au GPPF, Groupement des professionnels de la peinture et de la finition, et est membre de l'Université Européenne des Métiers de la finition.

C'est le fruit d'un long parcours, totalement tourné vers la défense des intérêts et du savoir faire des professionnels de la peinture.

Le centre de Pantin est le coeur historique de GPPF Formation puisqu'il a accueilli dès 1974 le centre d'apprentis, lui-même complété en 1976 par la création du centre de formation continue AFCPV.

En 2003, le GPPF a souhaité élargir ses prestations en matière de formation en rachetant l'organisme de formation indépendant IBTP pour l'intégrer à ses structures existantes.

Quel est le dispositif de formation proposé aujourd'hui?

F. Maures : L'ensemble est bâti autour de la volonté de fédérer les différents organismes appartenant à la profession dans les métiers exclusifs de la peinture et de la finition.

GPPF Formation, dans le cadre de l'université européenne des métiers de la finition, regroupe donc deux filières de formation :

La formation initiale en apprentissage, le CFA, sur le site de Pantin : CAP Peinture, CAP Solier – Moquettiste, BEP Finitions, Brevet professionnel Peinture et Mention Complémentaire Décoration

La formation continue, à destination des salariés et des entreprises, sur les 2 sites de Créteil et de Pantin, organisée en trois disciplines principales, peinture, puis métré – vente - gestion – encadrement (chargés d'affaires), enfin peinture décorative.

Pouvez vous nous préciser les motivations et la raison d'être de cet ensemble ?

F. Maures : Le contenu des formations proposées répond à un nécessaire besoin de mobilisation pour défendre les intérêts et promouvoir favorablement les métiers de la peinture professionnelle.

La profession souffre d'un manque de main d'oeuvre.

L'objet est donc de contribuer à la dynamique du secteur, en déployant d'une part des programmes d'actions promotionnelles autour de la profession, d'autre part, un dispositif de formation de très bon niveau à destination des jeunes, mais aussi des personnels d'entreprise dans l'obligation de faire évoluer leurs connaissances professionnelles.

Pouvez vous préciser la teneur de ces actions vers les jeunes, futurs professionnels de la peinture ?

F. Maures : La démarche entreprise vers les jeunes repose sur la valorisation du métier de la formation de peintre, la diversité des contenus de programmes proposés, enfin, la mise en avant des métiers et des fonctions qui seront accessibles dans le domaine professionnel de la peinture.

Nous nous déplaçons dans les collèges, nous communiquons, nous proposons des démonstrations, des présentations très animées, et les jeunes apprentis y participent très largement.

GPPF Formation propose plusieurs filières de formation qui vont du CAP Peinture en 1 ou 2 années, ou du BEP Finitions en 2 ans au Brevet professionnel, et offre par ailleurs l'opportunité de poursuivre l'enseignement par un CAP connexe sols et moquettes, ou encore, depuis 2006, par une spécialisation attribuant une mention complémentaire décoration.

GPPF Formation et son CFA proposent une formation pratique en alternance avec l'entreprise. Le jeune apprenti pourra justifier d'une première expérience, immergé dans le monde professionnel en tant que salarié d'une entreprise de peinture.

GPPFF Formation vise t- il d'autres formations diplômantes à terme dans le domaine de la peinture?

F. Maures : Oui, bien sûr.

L'objectif est bien de créer une dynamique universitaire puisque nous sommes membre de l'Université Européenne des Métiers de la Finition, afin d'améliorer l'image du métier de peintre auprès du grand public et des jeunes.

Dans ce sens, GPPF Formation a la volonté d'offrir une perspective de formation allant au-delà du BP ainsi que des programmes pouvant être suivis tout au long de la carrière professionnelle du salarié dans le cadre de la formation continue.

Dès aujourd'hui, nous constatons l'arrivée de candidats de niveau baccalauréat ou plus, qui se réorientent vers des formations de type CAP en 1 an pour entrer dans les métiers de la peinture.

Envisagez vous par exemple la création de formations supérieures susceptibles de favoriser la formation de cadres dans les métiers de la peinture ?

F. Maures : La création et le lancement de cursus de formations additionnelles sont programmés, un BAC PRO « aménagements - finitions » en octobre 2007, et un BTS « aménagements - finitions » en octobre 2009.

Ces deux parcours de formation se dérouleront sur le site de Créteil.

A plus long terme, à l'échéance de 2011, nous travaillons à la création d'une licence professionnelle dans les métiers de la finition.

L'ouverture vers d'autres horizons, d'autres types de formations et d'expertises est également envisagée.

Ces parcours complets d'enseignement offriront donc un large éventail de possibilités et d'opportunités professionnelles.

Pouvez dresser le panorama des publics que vous formez aujourd'hui ?

F. Maures : Le CFA recrute des jeunes dès 15 – 16 ans qui vont suivre les filières CAP ou BEP puis Brevet Professionnel.

La présence féminine est un phénomène nouveau, en forte augmentation depuis plusieurs années maintenant ; il y a de plus en plus de filles apprenties peintres. L'évolution est lente mais très repérable.

Il y a 10 ans, il y avait 1 ou 2 filles sur les 300 apprentis en CFA. Aujourd'hui, elles sont plus de vingt, et cela se passe très bien !

Concernant la formation continue, les effectifs sont majoritairement issus d'entreprises du secteur peinture possédant un effectif de 20 à 30 salariés, parfois plus.

Nous avons des clients fidèles qui ont compris l'intérêt de la formation.

Nous avons aussi des repreneurs qui ne sont pas issus d'une formation initiale de peintre.

Pouvez vous dresser un panorama synthétique des contenus de formation offerts par GPPF Formation ?

F. Maures : Le programme de formation initiale en apprentissage à destination des jeunes apprentis est conforme aux directives de l'éducation nationale, alternant cours académiques, pratiques professionnelles et présence en entreprise. Cependant, les professionnels du secteur, les conseillers de l'enseignement technologique (CET) ont activement participé à l'élaboration des référentiels de formation.

D'un autre côté, la formation continue est structurée autour de trois types de prestations : peinture (intérieure, façade, revêtements), peinture décorative (décors, panoramiques, trompe l'oeil), enfin, métré – vente - gestion – encadrement.

Quelles sont les composantes de la formation peinture façade dans ce programme en continu ?

F. Maures : la formation en spécialisation façade couvre la connaissance et les techniques de mise en oeuvre des travaux de peinture films minces, travaux d'imperméabilisation et d'isolation thermique par l'extérieur.

Elle s'appuie par ailleurs sur des modules particuliers permettant d'approfondir les niveaux de connaissance :

  • La connaissance des techniques de montage et de démontage d'échafaudage
  • La reconnaissance des supports, l'analyse et la définition des solutions de finition au terme d'une analyse de situation puis d'un balayage de l'ensemble des revêtements de façade qui pourront être appliqués, des films minces à l'imperméabilité
  • La préparation et la réparation des supports dans tous domaines de revêtements, minces et épais, ou, comment aider l'ouvrier à intervenir en fonction des règles de l'art et des normes DTU par exemple
  • Des entreprises peu familiarisées avec la façade font appel à nos formations.

    La façade n'est pas très compliquée, il faut suivre des règles, des modes opératoires qui, mal appliqués, conduisent à des désordres et des disfonctionnements.

    Comment la chimie des produits est elle abordée, la présentation et l'apport des résines Pliolite est elle par exemple traitée dans le cadre d'une présentation des revêtements ?

    F. Maures : Ces aspects sont traités dans le cadre d'une présentation des films minces.

    On ne peut aller très loin dans la technologie des produits, ce n'est pas l'axe de travail.

    On ne présente pas les marques bien sûr, on se situe sur une valorisation des revêtements et de leurs performances, et une présentation du geste.

    Les contenus de formation sont toutefois différents selon que l'on s'adresse à des responsables d'entreprise ou à des applicateurs.

    Le cours magistral, schéma, formules n'est bien sûr pas totalement adapté aux applicateurs.

    Pour conclure, quel regard portez vous sur l'avenir et l'évolution des métiers de la peinture ?

    F. Maures : Les entreprises n'ont pas suffisamment l'habitude, dans ce métier, de faire évoluer leurs connaissances, et par ailleurs il nous reste à intensifier nos actions de valorisation des métiers de la peinture pour favoriser le renouvellement des effectifs salariés de nos entreprises.

    Nous l'avons vu, GPPF Formation dispose des ressources pour contribuer favorablement à ces démarches.

    Nous sommes donc pleinement engagés dans cette voie.

    La structure de GPPF Formation

  • 58 collaborateurs / 15 formateurs permanents pour le CFA - 3 formateurs permanents et plus de 30 formateurs vacataires pour la formation continue
  • Deux sites majeurs, Pantin et Créteil

    Un bâtiment de 4500 m2 sur trois niveaux à Créteil :

  • 12 salles de formation
  • Un atelier équipé de 45 cabines individuelles
  • Des façades pédagogiques
  • Un atelier de montage - démontage d'échafaudages
  • Un amphithéâtre
  • 14 chambres d'accueil
  • Un restaurant
  • Un bâtiment de 8000 m2 sur quatre niveaux à Pantin :

  • 14 ateliers de formation
  • 4 ateliers spécialement dédiés à la peinture décorative
  • Une salle disposant d'un mur de 60m2 pour la réalisation de décors panoramiques
  • 20 salles de formation