Le dossier du mois

Privilégier l'environnement et la fonctionnalité !

Antoine Lejuez est responsable du marketing peintures au sein du groupe SigmaKalon où il est resté longtemps en charge du segment ‘façade'. Il a accepté de répondre à nos questions et de nous confier sa vision sur les thèmes liés à l'environnement et aux nouvelles législations qui touchent actuellement l'industrie de la peinture.


Antoine Lejuez

Les marques professionnelles du groupe SigmaKalon en France : Seigneurie, Guittet, Peintures Gauthier, Ripolin Bâtiment, Sigma Coatings.

Pliolite.com :
On parle beaucoup ‘d'environnement' et de ‘développement durable', que représentent ces mots pour une entreprise comme la votre ?

A. Lejuez :
Je pense tout d'abord qu'il faut faire très attention aux mots et ne pas se tromper lorsque l'on aborde ces sujets. Parler d'environnement c'est comprendre et évaluer l'impact direct d'un produit et de son utilisation sur l'air ou l'eau. Le développement durable est une notion beaucoup plus générale et globale qui prend en compte en plus des impacts environnementaux, la notion de coût global et l'équité sociale.

Ce sont, bien évidement, des sujets qui, aujourd'hui, font partie de nos préoccupations quasi-quotidiennes. Pour preuve, par exemple, des peintures de décoration intérieure portent maintenant le label ‘NF Environnement'. Mais je tiens à dire que notre engagement va plus loin et que nous prenons très au sérieux les problèmes de santé et de confort du peintre.

Pliolite.com :
Qu'est-ce que cela signifie concrètement?

 

A. Lejuez :
Pour illustrer ce point je vais prendre l'exemple du logo « Confort et santé du peintre » que nous avons crée avec la marque Seigneurie. A travers ce logo nous nous engageons à proposer des peintures qui présenteront une odeur très faible et un grand confort d'application sans faire aucune concession sur les performances techniques.

Pliolite.com :
Est-ce que cela signifie que le poids croissant des réglementations a changé votre façon de concevoir et de mettre sur le marché des nouveaux produits ?

A. Lejuez :
Ces nouvelles réglementations sont intégrées très en amont dans notre processus de développement. Nos équipes de Recherche et Développement ne peuvent pas démarrer un projet si celui-ci n'est pas en accord avec les directives Européennes. Et je peux ajouter sans hésiter que parfois nous allons même jusqu'à anticiper les textes en vigueur afin de toujours conserver une longueur d'avance sur nos concurrents.

Pliolite.com :
Iriez vous jusqu'à dire que ces réglementations ne sont pas vécues comme des contraintes ?

A. Lejuez :
Exactement ! D'ailleurs en interne nous n'employons jamais ce mot. Nous préférons parler d'opportunité que de contrainte ! Prenez le cas de la législation sur les COV. Elle a été pour nous un formidable accélérateur. C'est toute l'industrie qui s'est mobilisée pour proposer des nouveaux produits ou adapter les produits existants. Nous avons dû mener avec nos clients utilisateurs une réflexion en profondeur sur nos gammes, et nos fournisseurs ont joué un rôle prépondérant en nous apportant de nouvelles matières premières. C'est cet ensemble qui nous a permis de franchir un pallier dans l'innovation !

Pliolite.com :
Un exemple ?

A. Lejuez :
Seigneurie et Impritex est pour nous un bon exemple. Dans ce cas nous n'anticipons pas mais nous allons au delà de la législation et nous proposons une impression qui grâce à la technologie Hydro Pliolite® associe la technicité d'une impression solvantée avec le confort des phases aqueuses. Mais ce n'est pas le seul exemple et même s' il s'agit de peintures intérieures permettez moi de citer Odyssee Prim chez Guittet qui illustre parfaitement notre volonté d'être proactif et de ne pas subir les législations, mais également Sigmalak chez Sigma...la liste serait longue.

Pliolite.com :
Comment accompagnez-vous vos clients dans ces changements ?

 

A. Lejuez :
Communication et formation ! Nous sommes là, avec nos distributeurs partenaires, pour aider et former les peintres, quels gestes, quels outils ? Nous multiplions les réunions afin de mieux comprendre le comportement et les attentes des peintres et pour les aider à franchir le cap.

Pliolite.com :
Un dernier mot en guise de conclusion ?

A. Lejuez :
La peinture ‘'BIO'' n'existe pas ! Pour nous ce concept s'apparente plus à de l'opportunisme plutôt qu'à une attitude responsable. Il faut s'attacher à trouver l'équilibre entre environnement et fonctionnalité. Tenir compte du niveau de performance attendu et respecter l'environnement voila la clef !

Les peintures à base de résines Pliolite® en sont une bonne illustration. Elles restent incontournables sur certains supports et lorsque les conditions climatiques sont défavorables. Elles correspondent bien à un besoin du marché.

Par contre nous proposons aux peintres des gammes complètes de produits en phase aqueuse qui leur permettent de traiter l'ensemble de leur chantier.

C'est cette approche responsable, qui je pense, permettra de trouver le juste équilibre entre peinture solvantée et peintures en phase aqueuse.