La sécurité du peintre

La sécurité du peintre passe avant tout par le respect de quelques règles simples.

  • Savoir lire les étiquettes et les fiches de données de sécurité.
    Il faut bien connaître les produits et les risques qui sont liés à leur utilisation. Les peintures, au même titre que les produits chimiques, sont étiquetées avec des étiquettes réglementaires qu'il convient de connaître et de comprendre. Elles décrivent les risques potentiels et donc les précautions à prendre pour utiliser les produits en toute sécurité. Des pictogrammes signalent les produits dangereux pour la santé, pour l'environnement ou les risques d'incendie et d'explosion. On les retrouve aussi sur tous les produits de la vie courante qui le nécessitent comme les détergents ménagers ou les engrais et désherbants.
    De même, il est recommandé de prendre connaissance des fiches de données de sécurité . Ces fiches sont disponibles sur demande auprès des fabricants ou peuvent encore être téléchargées sur leurs sites internet.
  • Utiliser des gants, un masque et des lunettes de sécurité.
  • Le port de gants évite le contact répété avec les peintures ou avec les solvants de nettoyage qui à la longue peuvent dessécher la peau ou provoquer des réactions allergiques. Les masques devront être utilisés lors d'opérations comportant des risques particuliers comme le ponçage ou le décapage. Les lunettes de sécurité évitent les projections accidentelles dans les yeux.
  • Un chantier propre et organisé évite les accidents.
  • Stocker peintures et solvants dans un local aéré où il sera interdit de fumer.
  • Tenez à jour une liste des produits chimiques (décapants, solvants, solutions fongicides, peintures...) utilisés par votre entreprise, elle peut vous faire gagner un temps précieux en cas de problème.