Qu'est-ce qu'un COV ?

Les COV sont présents dans les peintures en phase solvant mais aussi dans les peintures en phase aqueuse. Dans les peintures en phase solvant ils permettent d'ajuster la viscosité alors que dans les peintures phase aqueuse ils assurent la coalescence.

Pourquoi faut-il diminuer les émissions de solvants?

Bon ou mauvais ozone ? L'ozone présent dans les couches supérieures de l'atmosphère (la stratosphère située entre 15 et 20 km d'altitude) absorbe fortement les rayonnements ultraviolets et joue le rôle de filtre. Il protège les plantes et les animaux et sans lui la vie ne serait pas possible. C'est le ‘bon ozone' celui dont on se préoccupe lorsque l'on parle du ‘trou dans la couche d'ozone'.

L'ozone comme polluant, c'est celui qui se trouve près de la surface de la terre (la troposphère). Il est responsable du smog, ce brouillard jaunâtre et irritant pour les yeux et les poumons que l'on retrouve autour des grandes agglomérations quand il fait chaud.

Comment se forme l'ozone ? Il faut que plusieurs facteurs soient réunis pour que la concentration d'ozone augmente de manière sensible. Les COV réagissent avec les oxydes d'azote (NOx) qui sont émis par les transports (principalement la voiture dans les grandes villes) en présence de chaleur et de rayonnement UV. C'est donc lorsqu'il fait beau et sec et lorsque le vent est faible que les polluants peuvent s'accumuler et réagir entre eux pour former de l'ozone (aussi appelé ozone troposphérique).

Des seuils d'alertes sont maintenant en place afin de prévenir ces pics de pollution. La vitesse des automobiles est limitée lorsque les conditions climatiques sont favorables à la formation d'ozone (agglomérations parisienne et lyonnaise, Bouches du Rhône). Autour des grandes villes d'Europe ce sont les oxydes d'azote qui conditionnent majoritairement la formation d'ozone troposphérique.